Le Focusing peut facilement s’intégrer dans différents champs d’activité

Le Focusing permet de réaliser pratiquement toute activité de manière différente. C’est pourquoi les gens qui l’apprennent le combinent si facilement à d’autres approches. Il y a bien sûr le processus en lui-même qui nous amène à une place ou une transformation peut se produire, mais il y a aussi l’attitude d’empathie en soi-même, envers ce que l’on porte et envers les autres qui permet au processus de se déployer pleinement.

Nous souhaitons transmettre le Focusing aux enfants, mais aussi aux adolescents et aux personnes âgées. Nous aimerions l’inclure dans les milieux de travail et dans les processus de groupe. Il y a déjà, dans la communauté du Focusing, des gens qui œuvrent dans ces domaines ou dans d’autres en y intégrant la pratique du Focusing et celle de l’écoute expérientielle.

Notre intention est de publier graduellement ici une série d’articles qui vont illustrer la manière dont le Focusing est introduit auprès d’une clientèle spécifique ou combiné à une autre approche. Nous débutons avec des domaines aussi connus que

Thérapie d’orientation Focusing

Pleine conscience et Focusing

Puis nous ajoutons :

Communication non violente et Focusing

Théorie U et Focusing

Le Focusing est-ce de la thérapie?

Il faut vraiment distinguer le Focusing de la pratique thérapeutique dans laquelle il s’inscrit souvent. Ann Weiser Cornell répond clairement à cette question dans un article que nous avons traduit. Ann Weiser Cornell n’est pas thérapeute. Elle fait de l’écoute en Focusing et elle enseigne le Focusing.

Mais il existe une importante avenue thérapeutique pour laquelle les gens peuvent être certifiés. Ils obtiennent alors le titre de FOT (Focusing Oriented Therapist). Dans la page Focusing et thérapie, Marine de Fréminville nous introduit à la pratique du Focusing dans un contexte thérapeutique.