Communication non violente et Focusing, deux approches issues de la psychologie humaniste

Selon Marshall Rosenberg, fondateur de l’approche de la Communication non violente (CNV), ce processus a pour but d’entrer en contact avec nos besoins profonds afin de mieux communiquer et d’en arriver éventuellement à transformer les conflits potentiels en dialogue. (Voir l’entretien publié sur le site psychologies.com)

Lire les quatre étapes essentielles de la CNV en langage Focusing

Communiquer un message selon l’approche CNV requiert quatre étapes: (1) Il faut d’abord nommer les faits sans les teinter de jugement, (2) il s’agit ensuite d’exprimer les sentiments que nous vivons en lien avec les faits observés puis, (3) nous pourrons voir quels besoins non satisfaits ont déclenchés les sentiments que nous avons ressenti pour finalement, (4) formuler une demande qui pourrait répondre à nos besoins tout en étant conscient que l’autre n’a pas d’obligation d’y répondre. Ces quatre étapes ont été légèrement modifiées pour s’intégrer à l’approche du Focusing. Nous considérons en Focusing que l’étape de l’identification des sentiments peut avantageusement être développée en un processus qui nous permettra d’entrer en contact avec le sens corporel. Sans devoir faire chaque fois un long processus, nous prendrons un peu plus de temps à cette étape pour voir comment notre corps porte la situation. S’il y a de la colère, nous l’accueillerons et nous l’écouterons. Il est possible que, sous la colère, il y ait de la tristesse. Tout cela nous appartient et nous devrons peut-être prendre le temps nécessaire afin de parvenir à un certain apaisement. C’est à partir de cette écoute intérieure que nos besoins pourront émerger. Enfin, il est tout à fait possible, qu’après avoir bien identifié notre ressenti et nos besoins, il n’y ait pas de demande imminente. Nous appelons cette étape «le prochain pas». Elle consiste à identifier ce que nous avons besoin de faire pour nous sentir un peu mieux dans cette situation.

«Après mon doctorat, j’ai décidé d’entreprendre mes propres recherches. A cette époque, j’ai rencontré le professeur Carl Rogers et ses travaux m’ont été précieux. « Pour dépasser la souffrance,disait-il, il est nécessaire d’avoir une écoute empathique et de l’authenticité.»

M. Rosenberg

Girafes et zèbres en cohabitation pacifique, tout comme la Communication non violente et le Focusing.

Pour illustrer le lien entre la Communication non violente et le Focusing, nous avons choisi une image où des girafes et des zèbres cohabitent de manière pacifique. La girafe, qui a été choisie comme symbole de la communication non violente, est souvent utilisée dans les formations à l’approche CNV. Si nous devions choisir dans le règne animal un symbole pour le Focusing, nous pourrions sans doute considérer le zèbre, un animal pacifique, courageux et ayant une combinaison de rayures aussi unique que nos empreintes digitales.

Gina Cenciose, coordonnatrice de formation pour l’Institut International de Focusing, enseigne le Focusing et la CNV au Québec. Beatrice Blake offre au Salvador une formation combinant le Focusing et la CNV.